Home / Articles / Une pensée pour nos maîtres spirituels… Mais quels maîtres ?

Une pensée pour nos maîtres spirituels… Mais quels maîtres ?

Ce dimanche 9 juillet, a lieu la fête indienne de Gourou Purnima qui signifie pleine lune des maîtres (gourou). C’est un jour de remerciement à tous ceux qui nous ont enseigné quelque chose, qui ont ouvert la fleur de notre conscience et de notre cœur. Ceux qui ne nous ont pas imposé de vérité mais qui ont pointé le doigt vers notre coeur pour la trouver.

La gratitude c’est reconnaître ceux qui ont allumé en nous la flamme de la curiosité, ceux qui nous ont réveillés du sommeil de la vie quotidienne. Remercier, c’est prendre conscience que nous faisons partie d’un réseau d’enseignants qui nous ont inspirés. Chacun d’entre eux à son tour a été élève d’autres maîtres dont nous sommes indirectement les élèves. Une lignée qui nous fait remonter aux grands maîtres de l’humanité qui se sont mis au service du Divin, visibles et invisibles.

Mais qui sont ces enseignants ? Clairement ceux qui nous ont fait ouvrir les yeux sur le monde, mais pas seulement. Il y a aussi les maîtres inconnus, ceux qui nous enseignent tous les jours. Les premiers parmi ceux-ci sont les plus proches, en commençant par notre partenaire de vie, nos enfants, notre famille.

Ce sont les personnes qui nous aident à résoudre un problème. Ce sont ceux qui, avec douceur, savent trouver le mot juste pour nous resoulever lorsque nous sommes abattus. Ceux qui, enfin, savent nous donner un élan vigoureux pour réveiller notre conscience endormie. Les maîtres, nous le sommes aussi, à notre tour, parfois à notre insu avec l’exemple que nous donnons de notre vie jour après jour.

Bon gourou purnima à tous,

Bernard Rouch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top